bigamie


bigamie

bigamie [ bigami ] n. f.
• 1495; de bigame
Dans les sociétés occidentales, Situation d'une personne ayant contracté un second mariage sans qu'il y ait dissolution du premier. polygamie; polyandrie. ⊗ CONTR. Monogamie.

bigamie nom féminin (latin médiéval bigamia) État d'une personne qui contracte un second mariage alors que le précédent n'est pas dissous. (En France, la bigamie est un délit, et le second mariage est entaché de nullité absolue.)

bigamie
n. f.
d1./d état d'une personne qui, déjà mariée, a contracté un second mariage sans que le premier ait été annulé.
d2./d état d'une personne légalement mariée à deux personnes en même temps.

⇒BIGAMIE, subst. fém.
A.— DR. CANON.
1. Second mariage après un veuvage ou mariage en premières noces avec une veuve.
2. Bigamie spirituelle. Cumul de deux bénéfices ecclésiastiques incompatibles.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
B.— DR. CIVIL. État de celui qui a deux femmes légitimes en même temps. Être accusé de bigamie; crime de bigamie :
1. TOURTEROT, lisant. — « M. le docteur Césarius a l'honneur de vous faire part de son mariage avec mademoiselle de Follembuche! ... » Hein! eh bien, j'en apprends de belles! (...)
POUPARDIN. — C'est de la bigamie!
GELLINOTTE. — C'est de la polygamie!
E. LABICHE, Deux papas très bien, 1846, I, 14, p. 420.
Rare. [En parlant d'une femme qui a deux époux] :
2. [Le Comte :] — (...) On ne peut être à la fois l'épouse d'un homme et celle de Jésus-Christ, il y aurait bigamie : il faut savoir opter entre un mari et un couvent.
BALZAC, Une Double famille, 1830, p. 294.
P. ext. Homme marié qui a une concubine :
3. La beauté virile de Mme Cibot, sa vivacité, son esprit de la halle, avaient été l'objet des remarques du brocanteur, qui voulait faire d'elle sa concubine en l'enlevant à Cibot, espèce de bigamie beaucoup plus commune qu'on ne le pense, à Paris, dans les classes inférieures.
BALZAC, Le Cousin Pons, 1847, p. 202.
Prononc. :[bigami]. Étymol. et Hist. 1. 1370 « état de celui qui a contracté un second mariage » (J. LE FÈVRE, Li Lamentations de Matheolus, I, 103, dans T.-L.); ca 1450 « état de celui qui a simultanément deux femmes » (Le Mistere du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, t. 1, vers 3351); 2. 1690 p. anal. bigamie spirituelle (FUR.). Empr. au lat. médiév. bigamia « état d'un homme qui a deux épouses en même temps » 1076-1100 (BERNOLD. CONST., Libell. III, 13, p. 74, 6 dans Mittellat. W. s.v., 1476, 20); au sens de « remariage d'un homme » 1243-48 (ALBERT LE GRAND, Sacram., 255, ibid., 1476, 27). Fréq. abs. littér. :9.

bigamie [bigami] n. f.
ÉTYM. 1450; « état de celui qui s'est remarié », 1370; lat. médiéval bigamia (→ Bigame).
1 Dr. et cour. État d'une personne qui, étant engagée dans les liens du mariage, en a contracté un autre avant la dissolution du précédent (art. 340 du Code pénal). Polygamie, polyandrie. || La bigamie est un crime.
1 Celui qui est déjà engagé dans les liens d'un premier mariage ne peut pas en contracter un second. Il y aurait bigamie et le second mariage serait nul. En outre, si l'époux bigame s'était remarié de mauvaise foi (…) il commettrait un crime, puni des travaux forcés à temps (art. 340 C. Pén.).
M. Planiol, Traité élémentaire de droit civil, p. 272.
Par ext. Adultère (d'un homme marié, d'une femme mariée).
2 (Le) brocanteur, qui voulait faire d'elle sa concubine en l'enlevant à Cibot (son mari), espèce de bigamie beaucoup plus commune qu'on ne le pense (…)
Balzac, le Cousin Pons, p. 202, in T. L. F.
Situation où une personne a deux liaisons simultanées.
2 Dr. canon. Second mariage ou mariage avec une veuve (d'un homme).
3 Dr. canon. || Bigamie spirituelle : cumul de deux bénéfices ecclésiastiques incompatibles.
CONTR. Monogamie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bigamie — BIGAMÍE, bigamii, s.f. Situaţia unei persoane bigame. – Din fr. bigamie. Trimis de paula, 21.06.2002. Sursa: DEX 98  bigamíe s. f., art. bigamía, g. d. art. bigamíei; pl. bigamíi, art. bigamíile …   Dicționar Român

  • Bigamie — Sf Doppelehe per. Wortschatz fach. (15. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus gleichbedeutendem ml. bigamia (und frz. bigamie), dieses aus kirchen l. bigamus zweimal verheiratet , aus gr. dígamos mit Ersatz des Vorderglieds durch l. bi ; weiter zu gr.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • bigamie — Bigamie. sub. f. Mariage avec deux personnes à mesme temps. Crime de bigamie. Il signifie aussi l Estat de ceux qui ont passé à un second mariage. Dispense pour les Ordres à cause de la bigamie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bigamie — BIGAMIE. s. f. Mariage avec deux personnes en même temps. Crime de bigamie. [b]f♛/b] Il signifie aussi, L état de ceux qui ont passé à un second mariage. Dispense pour les Ordres, à cause de labigamie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bigămie — (v. lat. u. gr.); die gleichzeitige Ehe eines Mannes mit 2 Frauen (dagegen einer Frau mit 2 Männern, Biandrie). Sie war bei den Griechen zwar selten, jedoch in einzelnen Fällen gewöhnlich; bei den Römern nie gebräuchlich Nach Einführung des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bigamīe — (griech., »Doppelehe«, richtiger »mehrfache Ehe«), das Verbrechen, das dadurch begangen wird, daß jemand, der bereits in einer gültigen Ehe lebt, mit einer andern Person eine neue Ehe eingeht. Beide Teile, der bereits Verheiratete sowie der mit… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bigamie — Bigamīe (lat. grch.), Doppelehe, das Eingehen einer neuen Ehe, bevor die erste aufgelöst, für ungültig oder nichtig erklärt worden; nach dem Deutschen Strafgesetzbuch (§ 171) mit Zuchthaus bestraft, auch am unverheirateten andern Teil, wenn er um …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bigamie — Bigamie, Doppelehe, nennt man die eheliche Verbindung, welche Jemand mit zwei Personen insgeheim eingeht. Eine solche Ehe ist gesetzlich verboten, und wurde sonst mit dem Tode, wird jetzt aber minder streng bestraft. –t.– …   Damen Conversations Lexikon

  • Bigamie — Bigamie, das Verbrechen der Doppelehe, in den ersten Zeiten des Christenthums mit dem Tode, jetzt mit Zuchthaus, Deportation etc., jedenfalls strenger als der Ehebruch, bestraft …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bigamie — »Doppelehe«: Das Wort wurde im späten 15. Jh. aus mlat. bigamia entlehnt, das zum Adjektiv kirchenlat. bi gamus »zweifach verheiratet« gehört. Dies ist eine Mischbildung aus dem gleichbed. griech. Adjektiv dí gamos und lat. bi... »zwei« (↑ bi …   Das Herkunftswörterbuch